Accueil > Le blog du kayak pliant > Revue de détails

Revue de détails

jeudi 17 février 2005

L’hiver est revenu sur La Rochelle, depuis une semaine ça caille !!!

JPEG - 196.8 ko

Alors j’ai rentré l’Increvable dans le salon en attendant des jours meilleurs ; c’est quand même drôlement sympa d’avoir son bateau sous la main pour pouvoir bricoler dessus bien au chaud ... en regardant la télé, en écoutant de la musique ou les garçons qui jouent en réseau sur leurs ordinateurs !!!

Donc j’ai fignolé mon dispositif de portants en adaptant des supports en PVC qui prennent appui sur le couple au niveau du mât. Y a plus qu’à essayer...

Bon ben pendant que j’y suis, pourquoi ne pas faire une revue de détails de l’engin ?

Mon souci principal c’est l’autonomie, je dois pouvoir tout faire tout seul, montage, manutention, mise à l’eau, navigation et le tout, si possible, sans efforts démesurés... Ben oui, on vieillit ... pardon on mûrit !!!

Le Klepper est livré bien sûr pour naviguer à la rame, pas grand chose à modifier ! Tout change avec la voile...

J’ai acquis le gréement Keppler, bien, très bien même ! Mais j’ai quand même souhaité apporter tout de suite quelques améliorations.

Première chose : j’ai adapté un petit emmagasineur de foc, et pour gagner du temps j’ai adapté des mousquetons de spi. Le tambour reste à poste sur le kayak).

JPEG - 175.6 ko

Puisqu’on en est à la GV :

- mousqueton rapide pour attacher l’écoute à la bôme

JPEG - 127 ko

poulie avec coinceur pour l’écoute de GV.

JPEG - 173.2 ko

Pour la drisse de GV retour à la barre support des dérives : possibilité de hisser et affaler sans bouger du siège.

Autre amélioration : cuningham avec retour sur la barre :

JPEG - 165.4 ko

Résultat :

Depuis ma place je peux hisser et régler ma GV, enrouler et dérouler mon foc.

Bon continuons : mon beau père m’avait fait cadeau d’un compas que je me suis empressé de fixer au niveau de la barre des dérives.

Stabilisateurs : système Folbot adapté pour le Keppler.

JPEG - 175.6 ko
JPEG - 165.1 ko

Pour les petites manutentions j’ai un petit chariot (que j’embarque avec moi en navigation).

JPEG - 50 ko

Pour le transport routier j’utilise une remorque porte bateau (surdimensionnée) mais je l’avais ...

JPEG - 266.8 ko

Résultat : je peux transporter, mettre mon Kayak sur la remorque sans efforts... Autonomie totale !

Armement de sécurité embarqué :
- pompe seringue
- écope
- bidon étanche (appareil photos, clefs etc ...)
- 3 feux à main, miroir.

Voilà en gros l’état de l’Increvable actuellement , encore une fois l’objectif recherché (et atteint) c’est de pouvoir naviguer facilement, à la voile de préférence, de pouvoir démarrer de partout, sans s’épuiser inutilement en manutentions à terre.

Mais pour aller plus loin, j’ai encore une idée qui me trotte dans la tête... patience j’y viendrai plus tard ...

38 Messages

  • > Revue de détails Le 20 février 2005 à 12:03, par Xavier

    Bonjour,
    Je suis l’heureux héritier du kayak keppler qui semble identique au votre a la seule différence que le mien a a peut pret 60 ans.
    Super content de découvrir votre site trouvé via google, je voulais savoir si vous connaitriez pas une astuce pour retaper la partie cirée qui trampe dans l’eau. (un produit qu’on pourrait peindre dessus qui entretiendrait l’étanchéitée. En effet, bien que ce kayak tienne le coup dans le temps, la toile vieillit malheureusement.
    Je suis en Alsace et vous pouvez m’ecrire a l’adresse xavierlebeau@wanadoo.fr
    A bientot.
    (je n’avais jamais vu le kayak avec la voile lol c’est extra...
    Xavier

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 20 février 2005 à 21:23, par Marc

    Bonjour Xavier,
    Et oui Klepper c’est une vieille histoire ! La pub dit qu’on peut garder son kayak très longtemps... Ceci étant les matériaux ont évolué, les kayaks actuels sont fait en "hypalon", une toile qui sert aussi à faire les pneumatiques genre Zodiac. Il y a 60 ans évidemment, cela n’existait pas...
    Je vous conseille de vous adresser à Klepper pour avoir des renseignements plus précis, sur le site rubrique questions puis service vous trouverez + d’infos.
    @+ marc

    Répondre à ce message

  • > Stabilisateurs, outriggers... Le 6 mars 2005 à 09:55

    bonjour,
    je posséde un aerius quattro expédition biplace avec tout le systéme de voiles klepper et j’ai limpression que le systéme de voiles falboot avec les flotteurs est plus intérressant. Peut-on l’adapter au klepper ?
    en vous remerciant pour votre réponse
    F.Le Breton
    adresse email : flb75@magic.f

    Répondre à ce message

  • > Stabilisateurs, outriggers... Le 6 mars 2005 à 21:40, par Marc

    bonjour,
    En effet le système Folbot peut représenter une alternative intéressante au gréément Klepper. Le montage me semble possible bien que les deux kayaks soient différents, je vous conseille de contacter Joanne Gaudet chez "le petit marchand de Kayak" qui saura vous conseiller. Tenez nous au courant !
    Bien cordialement - Marc

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 8 mars 2005 à 14:41, par pierre-henry

    Bonjour,
    alors on est dans la même galère ! je suis moi aussi propriétaire d’un ancêtre de l’aérius : il s’agit d’un T8 qui date des années 60. J’ai le même problème : la toile immergée (la coque, quoi) n’est plus tout à fait étanche.
    La seule peinture que j’ai pu trouver est une peinture PVC pour bateaux pneumatiques, disponible chez n’importe quel accastilleur. Mais après 3 couches, je ne suis pas très satisfait du résultat (étanchéïté et fiabilité laissent à désirer), et compte tenu de l’excellent état de la structure en bois, j’ai décidé de refaire entièrement la peau, avec de la toile enduite de PVC (de la bâche de camion, en fait). Le processus est en cours, je ne peux pas en dire beaucoup plus... Si tu veux voir un peu comment faire : un seul site, il s’agit de www.yostwerks.com. Tout est détaillé (en Anglais). Bon courage. Dis moi si tu as trouvé une meilleure solution.
    Pierre-Henry

    Répondre à ce message

  • > Adaptation des stabilisateurs Le 7 avril 2005 à 13:39, par franck

    bonjour,
    avez -vous testé les stabilisateurs latéraux ? que pensez vous de 2 boudins latéraux en mousse expansive dans un tube en tissus de 15cm de diamétre accrochés à la ligne de vie ?

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ... Le 17 avril 2005 à 12:35, par Deltajules

    Bonjour,
    je suis amateur de kayak pliant, ainsi que de vélo, y compris le vélo à remorque (Bob)
    Je ne sais pas trop quelles distances vous voulez parcourir, mais je trouve déjà assez compliqué de tracter 20kg, en charge compacte, avec mon VTT, alors 75kg... Avec un vélo pliant, donc peu rigide, de surcroît... Sauf éventuellement pour de très courtes distances, ça me parait très difficile.
    J’ai également un Aérius 2 et depuis peu un Cooper. Je crois que je vais débuter des essais avec le Cooper dans un premier temps : plié et rangé dans ma remorque.
    Salutations atlantiques
    JM

    www.deltajules.lautre.net

    Répondre à ce message

  • > Le début ... Le 18 avril 2005 à 16:48, par deltajules

    J’ai pas trop reconnu le Klepper, sur la photo...

    Répondre à ce message

  • > Projet de navigation Le 18 avril 2005 à 16:50, par deltajules

    C’est le pointillé sur la carte, le trajet prévu ?

    Répondre à ce message

    • > P’tit vélo ...autonomie Le 19 août 2005 à 02:03, par Tiego

      meme si c’est mieux pour les surfeurs que les rando-kayakistes, regardez moi ce film !
      Adaptation sur ton vélo, et tu peux porter une centaine de kilos. pour les monoplaces.mais il reste è terre..
      Damn !

      Répondre à ce message

  • > Prochain aménagement Le 18 avril 2005 à 16:54, par deltajules

    J’envisage de faire la même chose pour aller pécher la morue, le Cooper étant peut-être un peu juste pour ramener 100kg de poisson.
    Reste que les accesoires Klepper sont vraiment chers !

    Répondre à ce message

  • > Atlantique ... Le 18 avril 2005 à 16:56, par deltajules

    Formidable !
    Je me contenterai du tour de Saint pierre et Miquelon, dans un premier temps !

    Répondre à ce message

  • > Navigation autour de Port De La Selva, en Catalogne Le 4 mai 2005 à 17:34, par Deltajules

    Alors, finalement, ils marchent bien ces prototypes de strabilisateurs en PVC ?

    Répondre à ce message

  • > Navigation autour de Port De La Selva, en Catalogne Le 10 mai 2005 à 16:02, par Marc

    Oui je confirme les stabilisateurs apportent un plus au niveau de la sécurité, le kayak s’appuie sur le flotteur et on a moins le sentiment d’être sur un siège ejectable ! Au portant avec les vagues la stabilité est accrue. On ne pas pas dire qu’au niveau vitesse cela apporte quelque chose, il est clair que nous n’avons à faire à un engin de glisse et de vitesse.
    Une remarque les flotteurs sont gonflables, les armatures en aluminium, seules les petits supports que j’ai rajouté pour caler le balancier sont en pvc (tube de plombier !).

    Répondre à ce message

  • > La Venise Verte Le 31 mai 2005 à 17:30, par deltajules

    Je suis sur que cet endroit me plairait !
    Si tu as l’occasion de passer en Alsace, il y a quelques rivières phréatiques à parcourir qui te plairaient sans doute, ainsi que les bras morts du Rhin -> http://www.canoes-du-ried.com/
    Je me suis pas mal baladé là bas l’année dernière avec mon premier kayak pliant acheté sur e-bay : un Kolibri 3 de l’ex-Allemagne de l’Est. Je pense qu’un canoë serait mieux adapté à ces cours d’eau, mais on fait ce qu’on peut.
    salutations
    JM

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 8 juin 2005 à 08:36, par Gt

    Bonjour et bravo !
    le moins que je puisse voir est que tu es un passionné...

    Et moi qui justement voulais cette autonomie en kayak... que de belles descente manquées à attendre l’aide...et je pensais justement transformer une vieille remorque-bateau en remorque kayak... sauf que parfois nous sommes deux et même trois...alors...
    peut-être je vais ajouter une étage...amovible selon le besoin...

    en tout cas j’ai bien aimé lire tes essais...

    et bravo

    gt

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 13 juin 2005 à 23:30, par dominique LE FOL

    Bonjour Pierre-Henry, j’ai une petite question à te poser car je connais le site de Tom Yost et j’ai un projet de construction d’un pliable basé sur ses techniques de construction ;

    Où trouver cette fameuse bâche PVC ? est ce du Stamoïd ? où as-tu trouvé un fournisseur ?

    Merci du renseignement.

    Marc, ton Blog est tout-à-fait passionnant et générateur de rêves ; très fonctionnel en plus ! merci, continue !
    Dominique.

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ... Le 16 juin 2005 à 14:25, par dAb

    La seule solution à peu près possible pour moi est de passer à un kayak pliant (ou pneu) => ce qui permet de gagner environ 20 kg et d’avoir un engin avec un gabarit gérable pour un vélo.
    De toutes façons, la solution sera très "couteau-suisse" : un objet qui fait tout, mais tout très mal...

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 1er juillet 2005 à 09:14, par MDavidM

    Bonjour,

    l’idée aussi me trotte dans la tête comme certain pour avoir une automonie complète.

    Mon idée est :

    1) trainer le kayak derrière le vélo avec une remorque démontable (non trouvée actuellement) J’ai une fabrication maison un peu lourde.

    2) Faire la descente en trainant le vélo derrière le kayak, l’idéee du bateau gonflable a été testé mais pas assez robuste avec le matos dessus (Remorque démontée + Vélo démonté/plié)

    3) récupérer le vélo pour le bivouac pour aller faire des courses par exemple , ou passer des difficultés ou remonter au point de départ

    Mais je bloque aujourd’hui pour trainer derrière le kayak une sorte de remorque flottante pouvant transportée (tente , matos , vélo etc..)

    Si qqn a des idées, merci de vos contributions

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 4 juillet 2005 à 18:07, par Pierre-Henry

    Bonjour Dominique,
    Première chose : j’ai testé la technique PVC Skinning de Tom Yost, et ça marche !
    Aucun Problème, mon kayak a fait peau neuve. La toile est légère, solide : bref, c’est du performant...

    POur répondre à ta question : j’ai trouvé la bâche PVC sous la dénomination "bâche de camion". Il faut voir ça avec un agriculteur dans ton coin : il pourra t’en obtenir via une coopérative. c’est de l’ordre de 150€ pour un grand kayak.Voilà ! à bientôt.
    Pierre-Henry

    Répondre à ce message

  • > De Chaumont à Amboise sur la Loire Le 7 juillet 2005 à 09:19

    bonjour à vous

    Ma question va peut être vous paraitre ridicule
    la loire est t’elle navigable avec un bateau a moteur du style petite péniche et partant de chaumon jusqu’ou.J’aime la loire et votre article ma beaucoups plus, les photos sonts tres belles,
    cela ma fait l’effet de vous accompagner.Merci
    Amicalement Dominique

    Répondre à ce message

  • > Le gonflable. Le 4 août 2005 à 18:12, par Robert SENECHAL

    Bonjour,

    je suis interréssé par ce modèle solar 405 mais je me pose pas mal de question. Sur quelle type de rivière peut-il être utilisé ?
    Je pense l’utiliser dans les alpes.
    Que pensez-vous de ce modèle ?

    Merci d’avance
    Robert SENECHAL
    r.senechal@free.fr

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 19 août 2005 à 01:41, par Tiego

    bonjour tt le monde.
    J’achète mon premier Kayak. Je suis quasi novice : Je savais a peine esquimauter lors de mon unique saison en club kayak il ya ...25 ans,alors. Mais, après ma dernière balade en mer ...J’en veux ! L’idée du pliant allait de soi pour moi : je vis a Paris, je ne suis pas motorisé et je suis attiré par l’intégration, pour les cycles, l’informatique, l’outillage et a peu près tout le reste ( jamais été scout pourtant)
    J’attend un pliant WAYLAND Expé, biplace ressemblant apparemment au Hammer Metzeler et + largement aux
    Klepper.( ces heures de nerding sur le net sont instructives) Bois, Hypalon et jupe PVC. J’ai carrément pris le risque de’ acheter sans essayer, Budget ,budget... Et j’ai craqué pour leur option voile (Latine ! mat et beaume en bois...)certainement trop lourde mais vendue avec les dérives pour-bon sang- 300 euros.Même en changeant la mature et les voiles, je ne devrais pas etre trop lèsé.
    Je suis passé par ce blog l’autre jour mais n’avais pas vu cette discussion Vélo remorque. Tout converge :j’avais également le petit vélo (Blanc Marine) qui me trottait dans la tête. L’idée du touring presque autonome avec vélo embarqué ...Wa ! l’optique remorque venait donc droit derrière ,et puis j’en ai déjà une pour mon outillage bois, tracté par un VTT.

    Mais là tout devrait etre different pour la remorque:modularité matos plié ou monté ( 5 m et quelques derriere le vélo !) modularité remorque et diable pour portage urbain.C’est interessant, d’autant que la difficulté due au poids devient gènante pour un système avec roues de vélo.(KG : kayak27, Systeme voile et pagaies disons 20, camping une quinzaine,fringues 10, bouffe eau et contenants au moins 15, ce qui nous ferait presque 90 KG donc prevoir plutot 110) J’avais pensé a un système a essieu simple comme les chariots de plage courants, raccordé a 3 voire 4 barres Alu dont une cintrée pour l’attache vélo, lesdites barres pouvant former par ailleurs un chariot-diable beaucoup plus près du vélopour portage plié. Mon cycliste de pote Niko semble sceptique. Ou en se debrouillant pour fixer la barre d’attache solidement directement sur le kayak monté. "une remorque vélo, c’est donné pour 50 Kilos max" dixit Niko. Il y a bien les roues BMX avec axe de 14 mm mais je ne pense pas que les roulements soient assez étanches pour durer : "Si elles coutent le prix de la voile",rigole Niko "tu vas faire des bonds". Bon .j’ai toujours pas de kayak.

    Répondre à ce message

  • > De Chaumont à Amboise sur la Loire Le 22 août 2005 à 19:00, par Marc

    Et bien cela dépend ce que vous entendez par "péniche" si c’est une Freycinet comme sur les canaux ... il ne faut pas y penser... La Loire est un fleuve sauvage, et en été la profondeur du fleuve est variable, les bateaux traditionnels de Loire sont des bateaux à fond plat , l’échouage est fréquent sur les bancs de sable et les gravières...

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ... Le 22 août 2005 à 19:06, par Marc

    Et bien quand j’ai parlé de mon idée autour de moi, je me suis fait traité de fada ! Alors à voir vos réactions voila qui qui me réchauffe le coeur !
    Pour l’instant mon projet est en sommeil... mais le feu couve sous la cendre !

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 25 septembre 2005 à 19:26, par Jorge

    Hello from Madrid,I am making a Sea Tourer(Tom Yost´s)and buyed a Klepper aerius II frame last week in order to make a new PVC skin for her also,but I am not very sure of how to make sponsons,any help will be much appreciated..Best regards Jorge

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 2 novembre 2005 à 15:09, par Eric

    Jorge, you’ll be hard-pressed to make inflating sponsons on a DIY basis. You can do without, or equip the yak with foam noodle poles in lieu of inflatables though those won’t yield as much floatation, or else rip the tubes from an inflating mattress and glue them to the hull skin as I expect both hull and sponsons to be made of PVC, using the right glue for that purpose of course.
    A mor flexible approach could be to glue a few simple straps to the inner hull to fasten the sponsons thus redusing the risk to deform the hull shape once sponsons are fully inflated.
    Eric

    Répondre à ce message

  • > Revue de détails Le 2 novembre 2005 à 15:13, par Eric

    On peut trouver du PVC chez les loueurs et tailleurs de bâches de camion.

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 3 novembre 2005 à 00:22

    Continuons le monologue
    j’ai recu le Kayak il y a qulques temps et j’ai le Brompton
    Sur une carriole classique (donnée pour une charge de 45 à 50 kg) mon biplace Wayland fait bien lourd pour faire de la rando. Par contre le Brompton est très bien, sanglé sur le bateau.Deux même.
    Je pense que l’idée se défend EN SOLO avec un canot léger
    MONOPLACE, et sinon ,pour un biplace, logiquement,avec 2 vélos et deux remorques. Pour l’instant ns n’avons vélos qu’ une seule remorque peu adaptée.
    La modularité s’impose pour ces remorques pour qu’elles puissent avoir un double utilité (gréément, barre, stabilisateur) Le wayland marche bien, même s’il n’est pas bien rapide.Très stable. On peut vraiment le charger. Je n’ai testé la voilure qu’en rivière avec des courants..d’air et non du vent. Le gréément est trop lourd.
    Sinon ,pour les carrioles, qlques liens :
    http://www.wicycle.com/kit.htm
    http://www.bikesatwork.com/bike-trailers/spine-bike-trailer/
    http://www.carryfreedom.com/frame_large.html
    http://www.carrioles.com/
    Oui bon , je soliloque, d’accord, tout ça n’interesse personne mais bon ; un blog, c’est aussi un pense bête.

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 22 novembre 2005 à 11:49

    Essayez de trouver un chariot de golf à Emmaüs, c’est la solution de mon fils pour tirer son matos de Kite sur les plages depuis son VTT. C’est en alu, pliant,et les roues passent bien sur le sable sans etre trop lourdes.

    Répondre à ce message

  • > Adaptation des stabilisateurs Le 16 décembre 2005 à 08:09, par pietje

    J’ai navigué sur un Klepper ( dont mon père était un passionné) dans les années 1965 qui avait tout le long de la ligne de flotaison un boudin gonflable.
    Cette technique ne donnait pas de résultats extraordinaire au niveau stabilité

    Bravo pour vos articles
    Pierre

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 22 juillet 2006 à 21:31, par PhB

    Bonjour,
    Un lien avec un site allemand très riche, en plus des vélos il ya aussi un incroyable "dampf-faltboot" (Pouch RZ96 à vapeur avec roues à aubes).

    C’est aussi une mine d’or historique...

    Répondre à ce message

  • > Stabilisateurs, outriggers... Le 24 septembre 2006 à 21:05, par pierrevh77

    Bonjour,

    Je possède un KLEPPER AERIUS II Expédition acheté au salon nautique fin 2004 avec le gréement complet chez "KERKAYAK", c’est un excellent kayak démontable, rapide, bien conçu mais particulièrement instable sous voiles.

    J’ai lu avec attention les articles de votre "blog", que j’ai découvert par hasard, bien réalisés et riches en renseignements. Vous serait il possible s’il vous plait de me fournir des explications supplémentaires concernant le système de flotteur et le kayak.

    - Est il possible de déplacer le système d’accrochage des tubes dans le milieu du kayak au niveau des dérives, en modifiant l’ensemble, au lieu d’être au niveau du mat ? ( j’ai ma petite idée la dessus)
    - Quel est le diamètre des tubes d’alu ? Sont-ils assez costauds ? Ne se plis pas.
    - Sur votre "blog" vous indiquez le lien d’un site Canadien pour commander le système FOLBOT mais lorsque l’on va sur le site tout est en anglais et je ne comprend pas ou il faut aller ?
    - Le lien de la personne que vous indiquez, peut on lui écrire en Français ? (je n’ai j’aimais fait d’anglais) Puis-je vous citez en référence ?
    - J’ai vu sur certaines photos que vous déplacer les dérives sur l’avant lorsque vous êtes 2 à bord sous voiles. Ne peut on pas les laisser à la même place qu’en solitaire ?
    - J’ai remarqué que le bateau virait difficilement, sous voiles et à la pagaie, malgré avoir
    refait un gouvernail plus grand, avez-vous remarquez le même comportement sur le votre ?
    - Etes vous satisfait de l’ensemble, que faudrait il améliorer ?
    - Serait il possible de se rencontrer et pouvoir discuter plus facilement et pourquoi pas lancer une rencontre d’utilisateurs de klepper à voiles où à rames et ne pas rester chacun dans son coin !!! J’habite en Seine et Marne sud (77).

    Cela fait beaucoup de questions et je m’en excuse et je vous remercie d’avance pour les réponses que vous m’apporterez.!

    Je laisse mon émail pour pouvoir se contacter plus facilement.
    p.vanhaelewyn@free.fr

    Répondre à ce message

  • > P’tit vélo ...autonomie Le 15 décembre 2006 à 17:18, par dom

    Bonjour,je viens de lire votre article et etant moi meme sur le point d’acheter un kayak wayland j’aimerai avoir votre avis sur ce bateau.Quand vous dites qu’il n’est pas tres rapide c’est en le comparant a quoi ?Avec la voile quelles sont vos remarques ?Merci

    Répondre à ce message

  • nautiraid ou pouch Le 25 mars 2007 à 01:12, par franck

    Je suis un débutant français qui habite au québec pour quatre ans et voudrait acheter un kayak pliant en France, le ramener à Montréal, et retour en été.
    Pour faire d u lac, le Saint Laurent, La Gaspésie. Rando à la journée.
    Quel modèle et marque me conseillez-vous ?
    Je pensais au nautiraid Raid1 416 ?
    Qui en pense, quoi ?

    Répondre à ce message

  • nautiraid ou pouch Le 26 mars 2007 à 10:52, par Marc

    Si vous avez la chance de résider au Québec, j’irais plutôt voir le marché nord américain où le choix est bien plus important qu’ici... Le seul intérêt d’acheter un kayak en France puis de l’exporter c’est de récupérer la TVA ...
    je ne connais pas bien les Nautiraid, pour ma part j’avais préfére le Klepper pour ses possibilités de gréément...

    Bien amicalement - Marc

    Répondre à ce message

  • > Portage de mon kayak gonflable à vélo. Le 27 août 2007 à 14:04, par Bernard Frippiat

    Tout-à-fait d’accord, un blog c’est d’abord fait pour... soi-même. Ca clarifie les idées. Sauf que parfois (par hasard ?) certains tombent dessus et le lise, et même laissent des messages ! Bon, bref, j’ai eu depuis quelques semaines la même idée de portage de mon kayak sur mon vélo. J’ai testé la chose hier. Mon kayak est un gonflable (Gumotex Sunny, 16 kg), c’est nettement moins lourd. 50 kilogs rien que pour le navire, je dois avouer que ça m’effraie un peu... Si ça vous intéresse, voici mon petit reportage : http://www.pbase.com/bernardfrippiat/kayak_gonflable_portage_a_velo .

    Il me faut maintenant éprouver la version "portage du vélo par le kayak, ça sera moins évident je pense... Si mon kayka peut supporter un poids total de 180kg, se pose le problème du volume du vélo ainsi que de ses parties tranchantes et dangereuses pour le Nitrylon ! Un pliant ? Alors il me faudra une remorque, et c’est reparti pour le volume, etc. etc. Ou alors portage style "paracommando" avec un sac-à-dos.

    Bref, si quelqu’un a des idées ou des liens sur le sujet, je suis preneur, merci !

    Répondre à ce message

  • stabillisateurs Le 27 juin 2011 à 18:40, par thierry

    Bonjour,
    Je suis moi aussi, par héritage, l’heureux propriétaire d’un aerius Keppler vieux d’une bonne trentaine d’années. Je suis confronté au problème suivant ; l’un des "boudins" gonflables ( ceux qui se glissent à l’intérieur de la toile ) est crevé au niveau de la soudure. Je ne trouve personne capable de me dire où et comment réparer cette avarie. Je pensais qu’un passionné comme vous devrait pouvoir me sauver la vie :)
    Y a-t-il, par ailleurs, un distributeur keppler quelque part en France ?
    merci Marc et au plaisir
    thierry, Annecy

    Répondre à ce message

Répondre à cet article