Accueil > Le blog du kayak pliant > Les caprices d’un fleuve (4)

Les caprices d’un fleuve (4)

samedi 7 août 2010, par marc

Croisière au pays des abricots

Après une courte mais sympathique étape au camping de Vion qui nous permet de profiter en une seule fois de deux films pour le prix d’un : « Bienvenue chez les chtis » et « Camping » il est temps de reprendre le cours de la descente.

La vallée du Rhône est un mélange et une succession de sites industriels et de vergers. Une vallée vivante aux multiples facettes, débordante de vie, d’activités, de couleurs et de saveurs. Une terre de passage et d’histoire.

Mais pour lors nous sommes au milieu des vergers et des abricotiers en pariculier. Le soir de notre arrivée après avoir rafistolé la voile au sparadrap « made in Italy » je suis allé faire une petite reconnaissance en vélo, en Brompton of course !

Le bras du fleuve est presque inaccessible, des sortes de bassins envahis de végétation en empêchent l’accés. Qu’importe je parviens au confluent où le vieux Rhône rejoint le bras vif. Comme je prévois une navigation courte pour pouvoir visiter Tournon je pense donner rendez vous à Marie dans ce secteur.

Donc en début de matinée nous remontons de quelques kilomètres pour mettre à l’eau au barrage.

Pas de souci : une cale est présente pour faciliter le chose. Le courant est faible le vent toujours du nord mais faible. Qu’importe c’’est une vavigation paisible qui s’annonce au milieu des vergers.

Le fleuve est presque sauvage, des oiseaux en grand nombre : hérons, canards, cygnes... pas de trace de castors dans ce coin par contre j’ai la surprise de voir de nombreux poissons sauter devant le kayak, je suppose qu’ils doivent prendre celui ci pour un gros prédateur !

La descente se poursuit à la pagaie. Par téléphone Marie m’indique que le rendez-vous initialement prévu ne s’avère pas idéal : rocher et présence de pêcheurs, nous décidons donc de nous retrouver plus bas sur le grand Rhône.

Le fleuve est balisé tous les kilomètres par des panneaux indicateurs, Marie a repéré un endroit propice au K88 un site indiqué « appontement sablier » sur le guide Vagnon qui nous sert de guide.

Et c’est là en fin de matinée que je retrouve ma chère et tendre confortablement installée avec son bouquin dans la verdure au bord du fleuve.

prochain épisode : Tournon sur Rhône tourisme et histoire.

Répondre à cet article