Accueil > Pataphysique

Pataphysique

Dernier ajout : 25 avril 2011.

La plus vaste et la plus profonde des Sciences, celle qui d’ailleurs les contient toutes en elle-même, qu’elles le veuillent ou non, la Pataphysique ou science des solutions imaginaires a été illustrée par Alfred Jarry dans l’admirable personne du Docteur Faustroll. Les Gestes et Opinions du Docteur Faustroll, pataphysicien, écrits en 1897-1898 et parus en 1911 (après la mort de Jarry) contiennent à la fois les Principes et les Fins de la Pataphysique, science du particulier, science de l’exception (étant bien entendu qu’il n’y a au monde que des exceptions, et que la « règle » est précisément une exception à l’exception ; quant à l’univers, Faustroll le définissait « ce qui est l’exception de soi ».)
Cette Science, à laquelle Jarry avait voué sa vie, les hommes la pratiquent tous sans le savoir. Ils se passeraient plus facilement de respirer. Nous trouvons la Pataphysique dans les Sciences Exactes ou Inexactes (ce qu’on n’ose avouer), dans les Beaux-Arts et les Laids, dans les Activités et Inactivités Littéraires de toutes sortes. Ouvrez le journal, voyez la télévision, parlez : Pataphysique !
La Pataphysique est la substance même de ce monde.

Articles de cette rubrique

  • Le Roudoudoutable...

    12 juillet 2010, par marc

    Petit sous marin, venu de Cherbourg et la cité de la mer, en route sur tous les océans du monde pour de futiles et capitales missions au service de l’humanité en péril ,de la sauvegarde du genre humain et de la promotion du dentifrice à rayures fluorescentes.

  • Quai d’Occident

    17 février 2010, par marc

    C’est un petit graisseur malais qui m’avait refilé le tuyau un soir d’hiver sur le quai d’occident. La compagnie prenait des passagers et justement l’Imperium of the sea faisait escale le lendemain pour charger des grumes à destination de Yokohama.
    Bof le Japon qu’irai je y faire ? Charlotte était partie et ce salopard de Mitsuhirato ne manquerait pas une occasion de me jouer une entourloupe de première. Non décidément on ne m’y prendrait pas, peau de balle, je ne quitterai pas le Puy comme ça... (...)

  • Prohibition

    17 février 2010, par marc

    J’exhibai ma carte senior
    Sous les yeux goguenards des porcs
    Qui partirent d’un rire obscène
    Vers ma silhouette de sirène
    Refrain :
    Je suis vieille et je vous encule
    Avec mon look de libellule
    Je suis vieille et je vais crever
    Un petit détail oublié
    ...
    Prohibition BF
    envoyé par traquedarts. - L’actualité du moment en vidéo.

  • Je t’aurai Alcazar, je t’aurai !

    13 février 2010, par marc

    C’était l’année dernière, j’étais arrivé trop tard à Saint Nazaire. La nuit tombait sur la ville le vent d’ouest poussait de gros nuages mais la darse était vide. Le capitaine Haddock et Tintin m’avaient précédé de plusieurs albums.
    Trop tard...
    La masse désolante de l’immense bunker des Uboot de la Kriegsmarine grise et décrépite avait dévoré et absorbé le quai où s’amarraient jadis les transatlantiques. J’avais raté le courrier de Callao.
    Le général Alcazar courait toujours.
    Mais je ne m’avoue pas vaincu, (...)

  • Chaque nuit est un voyage.

    12 février 2010, par marc

    L’Amiral Bragueton pointe son étrave vers la terre d’Afrique. Le grondement sourd des machines berce encore mon sommeil dans le roulis immobile de ma couchette, de mon pieu singulièrement figé au cinquième étage de l’avenue Foch de cet appartement du Puy En Velay.
    La silhouette massive du courrier d’Afrique se désagrège en douceur avec les derniers pans de mes rêves. La neige qui tombe depuis le milieu de la nuit estompe les bruits de la rue. Le voyage de ma nuit s’effrite, se lézarde et se dissipe (...)

0 | 5 | 10

breves

0 | 5